Ecole des Apprentis Mécaniciens de la Flotte

Saint Mandrier- (5 Avril 1948 - 30 Septembre 1949)

 La cour centrale, ses bancs, lieux de ralliement des apprentis par régions d'origine.
 Espace des défilés, des inspections avant la sortie "à terre" et bien sur, de la Saint Eloi.
 Ces sorties étaient très élémentaires vu nos faibles moyens financiers, déambulations dans les rues de Toulon, sandwichs et très rarement le cinéma.
Pour les plus sportifs, le tour de la rade à pied pour arriver juste à temps au Pipady du retour.
 Pour les apprentis originaires de la région, c'étaient l'occasion de se faire choyer à la maison et d'échapper aux corvées de lessives et autres repassages...! et nous les envions.
 La paie était de 15 francs, auxquels s'ajoutait deux savons de marseille, 8 timbres, et 8 paquets de cigarettes ou 2 paquets de tabac.
 Chaque Compagnie est à tour de rôle "de service intérieur" : gardes de jour comme de nuit, corvées de cuisine, nettoyage, etc..

Releveur d'épaves
Le releveur d'épaves Romanus devant l'EAMF
Le Tigre
Contre Torpilleur "Le Tigre" devant le terrain de sport extérieur de l'école